« Toi et moi, on a les mêmes droits »